Actualité

L’Etat débloque des millions pour la prime à la conversion


Mise à jour 03/01/2019 : Le doublement de la prime à la conversion sera bien effectif en janvier 2019.
Depuis les manifestations des gilets jaunes, le gouvernement a annoncé vouloir doubler la prime à la conversion pour les ménages les plus modestes faisant au minimum 60 km par jour pour se rendre à leur lieu de travail. Donc plus concrètement, ces ménages pourront bénéficier d’une prime de 4 000 € pour la mise à la casse de leur vieux véhicule ou l’achat d’une voiture thermique et jusqu’à 5 000 € s’ils choisissent un modèle hybride rechargeable ou électrique, neuf ou d’occasion.

 

Petit Rappel : depuis le 1er janvier 2018, la prime à la conversion des véhicules est accessible à tous.  L’objectif de la prime à la conversion est d’aider tous les Français, particuliers et professionnels, à acheter un véhicule neuf ou d’occasion plus propre en échange de la mise au rebut d’un vieux véhicule.

  • Une prime allouée pour l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion émettant moins de 130g de CO2
  • Un avantage accordé sous condition de reprise d’un véhicule Diesel immatriculé avant 2001
  • Une extension de cette prime pour la reprise d’un véhicule Essence immatriculé avant 1997
  • Une prime variant de 1000 € à 2500 € selon la situation fiscale des ménages

La prime à la conversion, victime de son succès

L’état ne s’attendait pas à ce que la prime à la conversation connaisse un si grand succès. Surpris par le nombre de demandes de primes, l’ASP (Agence de service et de paiement) qui est en charge de verser ces aides a été complètement dépassée.

Plus de 70 000 personnes attendraient encore leur prime à la conversion depuis le 31 mai 2018.

Selon un conseiller du service réclamation de l’ASP : « La prime a tellement bien marché qu’il n’y a plus d’argent dans les caisses » et que ce manquement viendrait du gouvernement.

En effet, le ministère de la Transition écologique et sociale a annoncé avoir dépassé les 100 000 bénéficiaires à la fin du mois d’août. 100 000 : c’est le chiffre que le gouvernement s’était fixé pour la fin de l’année 2018. Le Premier Ministre, Édouard Philippe indique également : “À la mi-septembre, nous en sommes désormais à plus de 170 000 véhicules”.

C’est donc face à un tel succès que l’Etat peine à payer les primes de 1000 à 2500 euros.

Des millions débloqués par l’Etat pour rattraper son retard

Pour remédier à cela, l’Etat débloque alors 85 millions d’euros pour que le versement de ces primes se fasse dans les prochains jours. Il annonce aussi que cette prime à la conversion sera reconduite également en 2019 avec un budget renforcé. Le gouvernement va augmenter de 47% le budget passant de 388 à 570 millions d’euros. L’objectif est de sortir 500 000 voitures du parc automobile français d’ici 2022.

VPN Autos s’occupe de la prime à la conversion !

Et oui, si vous ne le saviez pas, nos centres VPN Autos pratiquent également la prime à la conversion sur une sélection de véhicules éligibles pour bénéficier jusqu’à 2 500 € de prime.  Il ne vous reste plus qu’à choisir le modèle de votre choix et nous nous occupons de tout ! Consultez nos véhicules disponibles directement sur notre site internet : http://www.vpn-autos.fr/nos-voitures/.

Vous pouvez reconnaître sur notre site ou dans nos centres les véhicules éligibles avec ce picto :

 

Pour tout savoir sur la prime à la conversion et savoir si vous êtes éligible, c’est ici :
https://www.vpn-autos.fr/prime-conversion.html

 

Actualité
A partir de 2015 General Motors ne distribura plus Chevrolet en Europe
Actualité
Hyundai IX35 Fuel Cell, le véhicule propre à réservoir d’hydrogène
Actualité
Citroën lance son DS World à Shangaï
Il n'y a actuellement aucun commentaire.